Assurer des conditions optimales lors du stockage des œufs

Date : Nov 5, 2021
Sujet(s) : Couvoir
Temps de lecture : 5'
Expert : Spécialiste couvoir

Le stockage des œufs est considéré comme le laps de temps écoulé entre l’oviposition et le temps d’incubation de l’œuf. La gestion des œufs pendant le stockage est un point critique pour les fermes et les couvoirs.

Le développement des cellules commence dans l’infundibulum après la fécondation et au moment de la ponte, le blastoderme (œuf fertile) est déjà composé d’environ 40000 à 60000 cellules

Obtenir un poussin de ce blastoderme dépend des conditions de stockage

La viabilité du blastoderme sera affectée en fonction de la durée et des conditions de stockage, ce qui affectera négativement l’éclosion et la qualité des poussins. Cet effet négatif peut être expliqué par la modification de la composition de l’œuf durant le stockage.

La composition interne des œufs change pendant le stockage, l’albumen s’amincit ; le PH augmente principalement en raison de l’échange de C02 et la résistance de la membrane du jaune diminue. Ce qui affecte le pourcentage d’éclosion.

Idéalement, il est recommandé de ne pas stocker les œufs plus d’une semaine. Si le stockage est plus long, une gestion spéciale doit être mise en œuvre. Cela inclut toutes les actions visant à limiter l’altération des composants interne de l’œuf. Les couvoirs doivent être équipés pour appliquer ces méthodes spécifiques. Voici ci-dessous les principales actions à mettre en œuvre pour préserver l’éclosion et la qualité des poussins.

Durée du stockage

L’éclosion diminuera naturellement avec le stockage en raison de changements de propriété du jaune et de l’albumen. Le PH augmentera plus au moins vite en fonction des conditions environnementales, affectant également la densité de l’albumen, qui est liée au transport des nutriments vers l’embryon.

Figure : Temps de stockage et capacité d’éclosion

Comme nous pouvons le voir ci-dessus, l’évolution de la composition des œufs a un impact direct sur l’éclosion et la qualité des poussins. La priorité est de minimiser l’effet négatif du stockage sur la composition des œufs.  La mise en œuvre d’une procédure appropriée est nécessaire pour limiter les pertes d’éclosion.

Température de l’oeuf

Après la ponte, l’œuf doit refroidir uniformément et progressivement en 6h. Un refroidissement trop rapide peut affaiblir le blastoderme.

La température de l’œuf pendant le stockage doit être en dessous du stade de dormance, soit 25-26°C. Cette température doit être ajustée en fonction du nombre de jour de stockage prévus.

Il faut éviter tout flux d’air sur les oeufs et avoir un taux d’humidité minimum de 75% pour minimiser le développement de la chambre à air. Minimiser les fluctuations de température permettra d’assurer la viabilité de l’embryon. La constance et l’uniformité de la température jouent un rôle important. Enfin, il faut éviter un refroidissement irrégulier, c’est-à-dire éviter les variations de températures.

Position de l’oeuf

La position des œufs joue également un rôle important pour maintenir l’éclosion et la qualité des poussins:

  • Tourner l’œuf au cours du stockage améliorera la viabilité de l’embryon et la qualité des poussins.
  • Positionner l’œuf avec la pointe vers le haut permet de limiter la perte d’éclosion dans la cas de stockage long
Retournement des oeufs (exemple avec des oeufs de souche chair)
Conditions de températures et d’humidité en fonction du stockage

Il s’avère que, plus le temps de stockage est long et plus les températures diminuent.

Équipement de brumisation pour assurer un taux d’humidité supérieur à 75%
Impact de différentes pratiques sur l’éclosion
et la qualité des poussins

Pour un stockage de plus de 10 jours, entreposer l’œuf avec la petite extrémité vers le haut aura un effet positif sur la viabilité du blastoderme. (Mayes et Takeballi, 1984). Facile à mettre en œuvre avec un petit nombre d’œufs, cette technique limite l’altération des composants de l’œuf. (Amélioration de l’éclosion d’au moins 2%)

SPIDES

Au cours du stockage des œufs, le moyen le plus efficace de préserver la viabilité de l’embryon consiste à appliquer un traitement thermique sur l’œuf, le blastoderme attient alors un stade plus stable pour le stockage prolongé. (Fasenko et al ; Lourens 2006) Les principes du SPIDES sont basés sur un traitement thermique pour faire progresser le développement cellulaire jusqu’à un stade plus stable pour le stockage. Pour être efficace la température de la coquille de l’œuf doit atteindre 32°C et pas plus de 12h au total en trois traitements doivent être appliquées.

Le premier traitement doit être appliqué avant 5 jours. Le deuxième et troisième traitements s’appliquent respectivement à 10 et 15 jours. Cette technique n’est efficace que si les œufs sont correctement refroidis après la ponte. Même un seul traitement thermique a un impact positif sur l’éclosion.

De nos jours, de nombreux fournisseurs d’équipements couvoirs proposent des solutions pour appliquer cette technique. Même si le couvoir est équipé de cette technologie, les conditions de stockage en couvoir doivent être telles que mentionnées ci-dessus, irréprochables.

En résumé

  • Des conditions de stockage incorrectes peuvent avoir un effet négatif considérable sur l’éclosion et la qualité des poussins.
  • La sécurisation des conditions de stockage est la clé pour limiter les pertes d’éclosabilités.
  • La perte d’éclosabilité est proportionnelle à la durée et conditions du stockage. Une attention particulière doit être accordée à la stabilité et aux conditions environnementales (température et humidité).
  • Un stockage inadéquat affectera la mortalité embryonnaire précoce. Les œufs concernés ne produiront pas de chaleur en deuxième partie de l’incubation ce qui affectera l’homogénéité des conditions en incubateurs. Au final la fenêtre d’éclosion sera plus longue et affectera la qualité des poussins.
  • Le stockage des œufs dans des conditions optimales dans une pièce bien isolée, avec une stabilité et une uniformité de température et d’humidité, garantira la viabilité de l’embryon et le taux d’éclosion.

Actions préventives pour minimiser l’impact
du stockage sur l’éclosion

Ce contenu est-il utile ?

Cliquez sur la note que vous souhaitez attribuer

Note actuelle

4.7
(9)

Contenu lié

CONTRÔLE DE LA FERTILITÉ SUR DES ŒUFS FRAIS
Novotuto

Le cassage des oeufs frais est un outil pratique et facile pour estimer la fertilité. Il est souvent utilisé au début de la période de reproduction.

Derniers articles experts

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.